Arrêté 2017

“Mon art se nourrit de ma vie” ou ” Ma vie se nourrit de mes créations artistiques”.

J’ai toujours évoluée à contre-courant, arrêtant l’école quand il fallait la continuer, voyageant quand il fallait travailler ou filmant quand il fallait peindre.

Aucun courant ne semblait pouvoir contenir l’énergie de vie débordante que j’avais en moi. Le seul qui a finit par le retenir fut la naissance de ma fille, il y’a deux ans. L’art a toujours accompagné mes chemins, sous forme d’écriture, de croquis à la va vite, de danse, de peintures, d’organisation de l’espace, et surtout il m’apparaît constamment dans des rêveries, dans un monde imaginaire qui devient réel ; petit à petit.

Toujours en recherche, toujours en partance vers, j’ai du mal à me fixer ; c’est ma force et mon défaut à la fois (comme souvent d’ailleurs).

Ainsi, je mêle dans mon travail peinture à l”huile, gravure, récupération de déchets, création de carnets , installation et écriture. Chaque porte vers une nouvelle technique m’apparaît comme une merveilleuse aventure, et c’est comme si je ne cessais pas d’avoir soif et de vouloir goûter à toutes les saveurs.

De part mes origines et mon expérience dans mes voyages, notamment celle en Palestine, une des pistes de recherches qui m’habite et celle de l’identité, comment elle nourrit mais aussi comment elle enferme, par défaut.

J’ai envie de partager par mes créations, une tristesse inhérente au monde actuel, mais aussi la beauté d’une vérité simple et sans détour.

Your email address will not be published.